1 %

J’ai récemment lu un livre que j’ai beaucoup apprécié, Atomic Habits de James Clear, qui vulgarise très bien la science derrière le développement des habitudes — bonnes ou mauvaises — chez l’humain. Avec la période des bonnes résolutions du mois de janvier, on constate que l’humain a de la difficulté à changer ses vieilles habitudes. On a tous entendu les expressions « on retombe facilement dans nos vieilles pantoufles », « le naturel revient toujours au galop », « j’ai réussi à perdre 100 livres en perdant 20 fois les mêmes 5 livres », « promis, demain, j’arrête de procrastiner ».

Ce livre m’a aidé personnellement à bien des égards. Je n’ai pas encore pris toutes les bonnes habitudes que je voudrais prendre, mais je suis beaucoup plus conscient de certains phénomènes psychologiques du processus et je me sens plus outillé pour y arriver. D’ailleurs, on constate très bien à la lecture du livre à quel point on ne peut pas compter uniquement sur notre motivation pour changer nos habitudes, et qu’on doit porter une attention particulière à notre environnement pour diminuer la pression exercée sur notre motivation.

Il y a un élément du livre qui m’a beaucoup marqué et qui m’a tout de suite fait réfléchir à nous, les musiciens et les musiciennes. Je suis vraiment heureux de constater que mon travail aide des gens à vivre plus de réussite dans leur cheminement musical, mais je suis aussi très conscient que, pour plusieurs personnes, le « naturel est souvent revenu au galop » quelques jours seulement après avoir essayé les stratégies que je propose. Dès le premier chapitre du livre, l’auteur illustre à quel point de petits changements quotidiens peuvent avoir un impact positif à long terme. Supposons qu’on améliore un de nos comportements à raison de 1 % par jour. Une amélioration de 1 % devrait normalement vous paraître assez accessible. Or, avec une opération mathématique, l’auteur démontre qu’améliorer un comportement de 1 % chaque jour, pendant 365 jours, fait en sorte de l’améliorer de l’ordre de 37,78 fois plus (1,01365 = 37,78). J’utilise volontairement le terme très flou de comportement puisqu’on peut parler de manger moins, faire plus d’exercice, diminuer les jurons dans notre langage, passer moins de temps sur Internet (hello!), écrire moins de !!!! dans nos communications personnelles (hello!!!!!!), etc.

Concernant plus spécifiquement le travail instrumental, je ne pense pas qu’on puisse mesurer objectivement l’efficacité d’une séance de travail instrumental, et je ne pense pas non plus qu’on puisse jouer 37,78 fois mieux en un an, mais cette simple opération mathématique illustre tout de même très bien que les petits changements peuvent nous amener loin. Et surtout, on peut améliorer chaque jour un aspect de notre travail instrumental de 1 %.

Si le défi d’améliorer quotidiennement de 1% votre travail instrumental vous intéresse, j’ai préparé 12 petits articles de blogue qui décrivent chaque fois une stratégie de travail à essayer pendant quelques jours. Je publierai ces 12 articles à raison de 3 articles par semaine pendant tout le mois de février. J’ai choisi des stratégies qui sortent parfois de l’ordinaire, mais qui sont très faciles à expérimenter. De plus, je pense sincèrement qu’essayer quotidiennement une de ces stratégies vous permettra d’améliorer l’efficacité de votre travail instrumental de plus de 1 %.

Vous pouvez vous abonner à ce blogue plus bas dans la page pour recevoir les billets directement dans votre courriel, ce qui devrait d’ailleurs vous aider à demeurer assidu.

Février sera donc le mois du défi du 1 % ! Bon travail à tout le monde !

12 réflexions sur “1 %

    • Bonjour! Merci de votre intérêt! Vous êtes inscrite au blogue et vous recevrez donc mes prochaines publications. Pour toute personne lisant ceci et qui souhaiterait s’inscrire, vous devez entrer votre courriel dans la section prévue à cette fin dans le bas de la page principale de la section blogue. (Voir les sections générales en haut de cette page).
      Merci!

      J’aime

  1. Bonjour,
    J’aimerais beaucoup recevoir tes 12 publications en février. J’ai commencé le violoncelle à 65 ans et chaque miyen de m’améliorer est précieux pour moi 🎶

    J’aime

  2. J’ai 71 ans et je ne suis pas assez assidus à me pratiquer au piano, ça fait que quelques mois que je m’y suis mise peut on apprendre à tout âge , et une petite poussée pour pratiquer chaque jour manque de stimulation es-ce que ça peut m’aider .

    J’aime

    • Bonjour! Bravo pour votre beau projet! On peut en effet commencer à apprendre, et surtout avoir du plaisir à jouer, à tout âge. Pour développer une assiduité, je vous proposerais de commencer par viser de pratiquer au moins 10 minutes par jour. Commencez par vous dire ceci, et je suis pas mal certain que vous finirez par travailler plus longtemps chaque fois. Et si, pour une journée, le coeur n’y est vraiment pas, vous aurez au moins travaillé pendant 10 minutes. Bon travail!

      J’aime

Répondre à duoaquarelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s