Les heures

Nous ne sommes pas rémunéré(e)s à l’heure lorsqu’on travaille notre instrument (parfois, nous ne sommes pas rémunéré(e)s du tout, mais c’est un tout autre sujet…) : travailler des heures ne nous garantit pas des prestations satisfaisantes, travailler deux fois plus d’heures que votre collègue ne fera pas en sorte que vous aurez une note deux fois plus élevée qu’elle lors d’un concours ou d’un examen, et il est fort possible (nous y reviendrons) que travailler votre instrument pendant plus de 6 ou 7 heures par jour ne vous fasse plus de tort que de bien. C’est la qualité du travail qui compte, bien plus que la quantité et, ironiquement, un travail très efficace, soit très structuré, concentré et intensément satisfaisant est im-po-ssi-ble à maintenir pendant plus de 4 ou 5 heures maximum chaque jour. Imaginez-vous conduire une voiture pendant une belle journée d’été puis faire le même trajet dans une intense tempête de neige : vous finirez le même trajet probablement épuisé après la tempête puisque vous avez dû vous concentrer intensément pendant la conduite. Autre exemple : je vous dis « faisons une course de 5 km ». Vous allez courir à une vitesse et une énergie pour gagner cette course. Maintenant, je vous annonce après quelques minutes « faisons une course de 30 km finalement ». Qu’allez-vous faire de votre vitesse ? Ralentir la cadence, évidemment, pour maintenir votre énergie pendant les 30 km. Que pensez-vous qu’il se passe dans votre cerveau quand vous vous dites : je commence mes huit heures de répétition… Eh oui, votre cerveau diminue son énergie lui aussi !

En travaillant plus intensément et plus efficacement, vous pourrez (et devrez) passer moins de temps à répéter, ce qui libèrera du temps pour d’autres activités, ce qui vous aidera à amorcer votre séance de travail suivante avec plus d’énergie, et ainsi de suite. Une suggestion que je vous lance dès maintenant en attendant de développer le sujet plus précisément dans des prochains épisodes du balado : remplacer les objectifs de temps (faire sa demi-heure, faire deux heures, faire 25 heures, etc.) par l’atteinte d’objectifs précis. Par exemple : jouer la partie A, les yeux fermés, à 50 % du tempo final, 3 fois de suite sans erreurs de notes. Établissez des objectifs précis pour votre journée pour vos pièces et vos exercices, et cette journée se terminera lorsque vous aurez atteint vos objectifs, et non pas lorsque vous aurez « fait votre temps ». Ce n’est pas une sentence !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s